Biographie

IMELIE MONTEIRO

Souvenez-vous cette belle jeune femme avait déjà marqué les esprits en participant à un duo avec Philip Monteiro, star incontestée du Cabo Love avec le tube : « Si era verdadi ». Si pour vous ce style de musique est encore inconnu, préparez-vous à danser sur des rythmes du soleil : un mélange de Zouk Love des Antilles et de Coladera : le slow cap-verdien par excellence.

Issue d’une famille de musiciens, c’est très jeune qu’Imélie Monteiro découvre en elle une passion sans précédent pour la musique et plus particulièrement pour la chanson. En effet, à 13 ans, elle entre au conservatoire de Lyon où elle y suivra une formation au sein d’une chorale et ce pendant près de 2 ans.

L’amour qu’elle a pour la chanson, Imélie Monteiro souhaite le faire partager au public en montant sur scène. C’est ainsi qu’elle participe à son premier concours de chant Tudo Mundo Canta un très grand concours de chant capverdien où elle décrochera la première place grâce à son interprétation qui mèle sensualité et simplicité.


Cette interprétation est remarquée par le grand José Da Silva, producteur et manager entre autres de Césaria Evora et de Mayra Andrade. Séduit, il lui propose de faire la première partie du concert de la «Diva au pied nu » le 17 novembre 2006 à l’Olympe de Gouges à Paris, un concert de solidarité pour les enfants du Cap vert.

En 2004, ne prenant que son courage à deux mains lors d’une interview radio de Talina qu’elle écoute sur l’ancienne radio Média Tropicale, la jolie Imélie décide de demander à l\\\\\\\'artiste, désireuse de se lancer dans la production de nouveau talent, d’écouter sa voix.

Celle-ci tomba littéralement sous le charme, tant par la simplicité d’Imélie Monteiro que par la chaleur de sa voix. Talina est séduite par la simplicité et la voix suave de la jeune artiste qu’elle décide de prendre sous son aile. Cette dernière qui n’est plus à présenter dans le milieu Zouk décide de relever le challenge de produire le 1er album d’Imélie Monteiro. 

C’est ainsi que l’aventure commence entre les deux artistes qui mêlent leur deux mondes musicaux pour n’en faire plus qu’un. Et le résultat ? Plusieurs mois à travailler en studio avec la crème du Zouk et du Cabo Love : Frédéric Wurtz, Thierry Doumergue, Sillycio, Eca Monteiro, Tino Moreira, Frank Galin, David Blameble pour ne citer qu’eux pour réaliser « Suivre mon étoile ». Cet album est une réelle invitation au voyage sur les îles du Cap Vert. Et Talina aura réussi à créer un univers musical pour Imélie Monteiro.

Issue d’une famille de musiciens, c’est toute jeune qu’Imélie Monteiro découvre en elle, une passion sans précédent pour la musique. Après un passage dans une chorale et plusieurs concours de musique lusophones, la talentueuse Imélie Monteiro se fait repérer par José Da Silva, producteur et manager de la diva aux « pieds nus » Césaria Evora, qui lui propose de faire la première partie de son idole.

Le talent d’Imélie lui a sans cesse permis d’approcher les idoles qu’elle écoutait durant son enfance. C’est ainsi qu’au détour d’un voyage au Sénégal, elle rencontra le célèbre Philip Monteiro, qui l’invita sur le duo « Si era verdadi ».

Forte de cette expérience, plus rien ne lui fait peur. Pendant une interview de Talina, sur une célèbre radio, où l’artiste explique son désir de produire de jeunes talents, Imélie prend son courage à deux mains, appelle en direct et lui propose d’écouter sa voix. 

C’est cette force de caractère et le mélange culturel des deux artistes qui a donné naissance à l’album « Suivre Mon étoile » en juin 2008.

L’année 2011 annonce le retour de la perle du Cap Vert qui a suivi « Son étoile » et qui revient avec un nouveau titre « Te faire rêver ». Nouvel univers musical, nouveau style mais une voix toujours aussi pure...